Le forum du paint horse Index du Forum
Le forum du paint horse
Bienvenue en terres amérindiennes! Vous aimez les chevaux américains et leur multitude de couleurs, ce forum est fait pour vous!
 
Le forum du paint horse Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Myopathie Atypique Equine

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum du paint horse Index du Forum -> Discussions -> Santé
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dreamcolor
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 25 Oct 2016
Messages: 967
Localisation: Normandie
Féminin

MessagePosté le: Jeu 19 Jan - 20:24 (2017)    Sujet du message: Myopathie Atypique Equine Répondre en citant

Article de mars 2014 - Cheval Savoir N°51 
 
 
 
 
Avec le printemps, c'est le retour d'une saison à risque pour la myopathie atypique. Un appel à vigilance vient d'être publié sur le site internet de l'IFCE - les Haras nationaux. Principales incriminées, les graines d'érables en cours de germination. Seule une prévention efficace permettra d'éviter l'hécatombe de l'automne dernier, où 415 cas ont été recensés jusqu'en décembre. 
 
 
 
 
 
Le nom de la myopathie atypique, maladie foudroyante qui peut tuer en deux jours, est sur toutes les lèvres.  
 
Son aspect saisonnier est reconnu depuis 2007, la carte géographique montre une prévalence de la maladie en Belgique, en Allemagne et dans la moitié Nord de la France.  
 
 
 
Et si la recherche a permis de lever une partie de son mystère, il reste beaucoup à découvrir.  
 
Le Pr Frank Ödberg, Professeur émérite à l’Université de Gand (Belgique) et Conseiller technique de Cheval Savoir, nous avait déjà alertés à l’automne dernier via l'équipe de l'AMAG sur l’augmentation préoccupante du nombre de cas de myopathie atypique. Une relation avec les graines de certains érables (Acer pseudoplatanus, soit l'érable sycomore) qui produit de l'hypoglycine A, a été mise en lumière par cette équipe, faisant espérer une prévention plus efficace pour ce printemps.  
 
 
  
 
 
 
 
 
 
 
 
Plantule d'érable. A ce stade de croissance, il peut être difficile de la différencier d'une autre essence. Photo de Dendrofil, licence C.C. by S.A 3.0 
 
 
 
 
 
A l'automne, ce sont les graines elles-mêmes que les chevaux peuvent ingérer. Mais au printemps, les graines entrées dans le sol germent et les chevaux s'empoisonnent en consommant les plantules. 
 
 
La technique de prévention préconisée est l'arrachage systématique de toutes les plantules d'érable dans les pâtures. Pour le cas où le mal est fait, un traitement à base de vitamines, d’antioxydants et de carnitine "augmente significativement le taux de survie" d'après l'étude de van Galen et al. (2012).  
 
 
 
 
 
Quels sont les chevaux à risque ? 
 
 
 
 
 
Concernant les chevaux à risque, les informations fournies par les chercheur sont hélas parfois contradictoires. S'il semble acquis que la maladie frappe plus fréquemment les jeunes chevaux, les animaux un peu gras, et ceux un peu maigres qui ne reçoivent pas de compléments alimentaires sont alternativement cités comme étant à risques.  
 
 
 
 
Pour le mois d'avril de cette année, les conditions climatiques favorables demandent une vigilance toute particulière. Le grand nombre de cas recensés à l'automne dernier fait craindre une nouvelle hécatombe, l'épisode de myopathie printanier étant toujours proportionnel à l'épisode automnal (415 cas en Europe en automne 2013).  
 
 
 
 
 
Une maladie du cheval en pâture 
 
 
 
 
 
Officiellement, la maladie fait son apparition en Belgique (région wallonne) à l'automne 2000, où des dizaines de chevaux meurent de causes inconnues en quelques jours. Cependant, des cas plus isolés sont recensés en Allemagne et au Royaume-Uni entre 1984 et 1997, année où une rencontre entre chercheurs à Edimbourg aboutit à l'adoption du nom de "myopathie atypique".  
 
 
 
 
Malgré la mise en place d'un réseau de surveillance pour recenser les cas dès 2004 (AMAG (pour Atypical Myopathy Alert Group), les méthodes de prévention contre la myopathie atypique restent au stade d'hypothèses. Personne n'a d'explication du fait que des érables parfois centenaires produisent brusquement plus de toxines certaines années, ni au fait que les chevaux se mettent à consommer les graines et jeunes pousses d'érables...   
 
 
 
 
La consommation des pousses d’érable est donc à ajouter aux différents facteurs de risques dont nous avait parlé le Dr Vétérinaire François Valon, dans une interview publiée par Cheval savoir en avril 2010, qui soulignait déjà le fait que cette maladie touche les chevaux en pâture, plus volontiers à l’automne et au printemps et particulièrement lorsque les conditions climatiques sont défavorables.  
 
 
  
 
 
  
 
 

_________________
http://www.dream-color-paint-horse.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 19 Jan - 20:24 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum du paint horse Index du Forum -> Discussions -> Santé Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom